Région Rhône Alpes – Auvergne L’équipe pédagogique des formations aides-soignants et infirmiers de l’hôpital Nord-Ouest de Lyon a sollicité notre expert Alexandre Germain.

Région Grand Est : intervention n°4 pour les viticulteurs de la vallée de la Marne
20 juillet 2019
Région Rhône Alpes – Auvergne : C. Geoffroy en visite chez Ekibio.
10 octobre 2019

Région Rhône Alpes – Auvergne L’équipe pédagogique des formations aides-soignants et infirmiers de l’hôpital Nord-Ouest de Lyon a sollicité notre expert Alexandre Germain.


Selon les données de la CNAMTS, de la DREES et de la CNSA, 2/3 des accidents du travail des professionnels de la santé et de l’aide à la personne sont dus à la manutention manuelle. (Sourcewww.inrs.fr).

Partant de ce constat, et afin de donner dès leur formation les bonnes pratiques à ces futurs professionnels, l’équipe pédagogique a choisi de sensibiliser leurs apprenants à l’intérêt de coacher leur corps et de le comprendre pour mieux le protéger et ainsi prévenir les blessures et les TMS ; de responsabiliser les apprenants en leur donnant les outils nécessaires et la compréhension du fonctionnement de leur corps. Utiliser du matériel d’ergonomie et de manutention des patients ne protège pas intégralement le soignant si celui-ci ne prends pas conscience de l’importance de son corps et du positionnement de ce dernier dans son espace de travail.

C’est dans ce cadre pédagogique qu’Alexandre GERMAIN, Kinésithérapeute au centre de kiné du sport de Lyon (CKS) et de l’équipe de France de football est intervenu. Fort de son expérience, il s’est appuyé sur le modèle des sportifs de haut niveau pour former ces apprenants aux bonnes pratiques, à l’éducation de leurs dos, à l’utilisation de leurs corps demandant exigence et précision.

Basée sur la méthode Kiné Form & Santé®,cette nouvelle approche de la prévention passe par l’éducation et la connaissance de son corps. Les apprenants timides au départ ont réalisé au fur et à mesure de l’intervention d’Alexandre GERMAIN, de l’importance d’être acteurs de son corps, d’être « son employeur ». Ils sont devenus curieux et ils ont exploré ce corps sportif pour l’un, rouillé pour l’autre, passifs pour d’autres ; voire ils sont allés plus loin en acceptant l’idée de l’intervenant de tester ses limites.